Entre ma fille

barre23.gif

*

* 

Que de bêtes différentes ! Nanette ne connaissait que coqs, poules, lapins. Ici des canards, des pintades, un dindon, des poussins, des poulets, des oies…Comme dans le livre de lecture qu’elle avait en CP.

Les garçons jouaient à faire peur à toute cette volaille ; pour rire de leur fuite affolée.
Sa couine suçait son pouce, en menaçant périodiquement de les dénoncer…
Laissant les petits à leurs jeux, elle s’aventura vers un hangar barrant le champ est. Une odeur spéciale lui saisit les narines. Elle s’approcha d’une porte au fond de l’abri. On entendait du bruit, des paroles…Reconnaissant la voix de son père, elle ouvrit.

Le géant tirait une chaîne devant un âtre flamboyant ; sa main gauche tenant une pince terminée par un bout de  métal incandescent.

- Entre ma fille. Regarde ton grand-père. Il prépare des fers à cheval pour demain. Allez ! Approche ! Dis bonjour et regarde. C’est pas souvent que tu verras ça dans ta vie.

La voix du père était tendrement admirative. Elle ouvrit complètement la porte. Entra dans la forge. Referma. Approcha lentement.

-  Dis Joseph. Attise à ma place…Que j’embrasse cette dormeuse. Ma jolie si tu veux me voir ferrer demain faudra te lever aux aurores. J’officie très tôt. Après fait trop chaud et ça dérangerait les clients. Surtout les passants de l’été.

Avant qu’elle ait eu le temps de réagir, il la souleva de terre. La fit sauter une fois en l’air. La serra contre lui. après deux baisers sonores et barbus qui piquèrent se s joues.

- Qu’est-ce que tu piques !

Un rire sonore coquerica du géant qui en remit une brassée …Sous le regard attendri du père

-Mets tout en veilleuse mon fils. Entrons voir si on peut aider la patronne. Baisse la tête si tu ne veux pas avoir une bosse sur ton front pour la fête…

Le trio entra gaiement dans la boutique.
Aimée
préparait sa liste pour le camion du grossiste devant s’arrêter l’après–midi.
La tante et la mère pelaient des pommes de terre et des carottes pour la purée des enfants. Deux fermiers voisins vidaient leur  chopine de rouge  avant de rejoindre leur charrette remplie de foin.

Nanette se sentait en confiance sur les épaules de ce gaillard bedonnant mais fort, qui savait la descendre doucement pour la poser sur un de ses genoux. Le temps de l’apéro entre hommes…

(A suivre – 48)

COPYRIGHT

0 commentaires à “Entre ma fille”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Il était une fois…

Puisse cette histoire intimiste
vous apporter un peu d'évasion
vous rappeler des souvenirs
ou vous amener à méditer sur la société de consommation...

Auteur:

lunebleue

Catégories

L’absence

L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent ;
Il éteint le petit, il allume le grand.

Bussy-Rabutin

L’amitié

Un des plus grands bonheurs de cette vie,
c'est l'amitié ;
et l'un des bonheurs de l'amitié,
c'est d'avoir à qui confier un secret.
A. Manzoni

Le devoir

Je ne connais que deux belles choses dans l'univers :
le ciel étoilé sur nos têtes
et le sentiment du devoir dans nos coeurs.

. E. Kant

DIEU

Un homme avec Dieu
et toujours dans la majorité.
John Knox

Doute

Dans le doute
abstiens-toi.

Zoroastre

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

octobre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Epitaphe

Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie.

Scarron