• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 novembre 2011

Archives pour 7 novembre, 2011

LUI ?…

giflfotat.gifIls passèrent les dernières journées du séjour touristique en adolescents sages, sous la tutelle bienveillante des deux familles ; contentes du balbutiement de leur amourette.
Fini le tennis. Le nouveau copain de Magali aidait ses parents à la ferme. Elle le rejoignait à vélo.
Finis les après-midi avec les bazarettes.
Ce fut un premier été à deux.
Matin chez les parents. Après-midi en balades-photos.

- Ta marraine de coeur te demande si tu lui feras des ouvrages en lavande pour sa vitre de la fête votive.
- Évidemment.
- Tiens voilà les gerbes qu’on lui a offertes.

Elle enveloppa aussitôt les tiges dans un torchon humidifié, afin qu’elles ne sèchent pas. Restes souples pour le tressage avec rubans satinés.

- Tu me donnes des sous pour acheter les rubans.
- Vas chez Micheline. Je paierai ce tantôt.

Ainsi fut fait.
Ensuite elle prépara son panier d’osier par la balade de 15 heures. Lavande, rubans, épingles, ciseaux.
Il arriva. Ponctuel.
Elle prit son panier. Descendit du perron.
Ils grimpèrent vers les ombrages de la pinède entourant la Citadelle.
La fraîcheur de la terrasse-est les accueillit.
Elle s’appliquait à tresser des vases, des pipes, des bouteilles en lavande.
Les grands objets décoreraient les étagères.
Les petits parfumeraient les armoires à linge.

Il admirait sa dextérité. Prenait des photos. Déclarait ses projets.
Il n’avait jamais autant parlé !
Il serait ingénieur dans deux ans. Travaillerait. Mettrait de l’argent de côté pour acheter leur maison. Continuerait à faire des stages de formation permanente pour améliorer sa situation. La couvrir de fourrure, pour qu’elle n’ait pas froid dans son Nord.
Si elle voulait travailler, elle pourrait, au début. Ils s’équiperaient plus vite.
Mais dès l’apparition de leurs enfants elle se chargerait uniquement de leur éducation. De la maison. Ils seraient heureux. Amour. Travail. Enfants. Famille.

De temps en temps elle levait la tête de son ouvrage pour regarder ses yeux.
Le bleu habituellement clair et transparent montrait une couleur trouble.

Il lui paraissait sincère.
Elle était bien près de lui.
Leur vie semblait vouée au déroulement d’un long fleuve tranquille…
Pas un peu trop monotone ? Conditionnée ?

(A suivre – p159) ©

*

 

ame122521256328gros.gif

*

 



Il était une fois…

Puisse cette histoire intimiste
vous apporter un peu d'évasion
vous rappeler des souvenirs
ou vous amener à méditer sur la société de consommation...

Auteur:

lunebleue

Catégories

L’absence

L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent ;
Il éteint le petit, il allume le grand.

Bussy-Rabutin

L’amitié

Un des plus grands bonheurs de cette vie,
c'est l'amitié ;
et l'un des bonheurs de l'amitié,
c'est d'avoir à qui confier un secret.
A. Manzoni

Le devoir

Je ne connais que deux belles choses dans l'univers :
le ciel étoilé sur nos têtes
et le sentiment du devoir dans nos coeurs.

. E. Kant

DIEU

Un homme avec Dieu
et toujours dans la majorité.
John Knox

Doute

Dans le doute
abstiens-toi.

Zoroastre

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Epitaphe

Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie.

Scarron