SAUVAGE

giflfotat.gifCette année-là elle commença réellement à découvrir la diversité de  la nature humaine.
Deux heures par jour dans le bar d’une très grande ville cosmopolite vous permettent d’observer beaucoup de caractères. Des habitués. Des gens du quartier. Des travailleurs de différents secteurs. Des étudiants de maints milieux sociaux.

D’abord elle ne fut pas à l’aise dans ce lieu public.
Mais elle ne pouvait pas rester deux heures dehors à attendre la reprise des cours.
Elle arrivait rapidement pour se faufiler vers le place la plus discrète. Au fond, dans un coin du bistrot.
Ensuite elle relisait ses cours pour l’après-midi.
Enfin son journal ; qu’elle annotait souvent. Ou dont elle soulignait des paragraphes au stabilo-boss.

- Oh. toujours dans son petit coin. Et sérieuse !

Elle releva la tête de son canard. Réprobatrice.

- Je vous offre un café ? Je peux m’asseoir ? La salle est bondée.

Elle jeta un rapide coup d’oeil circulaire.

- Ah vous n’avez pas d’échappatoire aujourd’hui ! Un café ?
Il s’assit.
Voilà plusieurs semaines qu’il essayait d’engager la conversation.
Qu’elle changeait de place sans répondre.

- Faut pas être sauvage comme ça ! D’autant qu’avec de si beaux yeux et un tel sourire vous pourriez faire des ravages !
- Je ne tiens pas à faire des ravages.
- Pas soixante-huitarde pour deux sous alors ?…Ah je vois, romantique. Le grand amour pour la vie ! Il rit. Et vous l’avez rencontré l’heureux élu ?
Il rit plus fort encore.

(A suivre – p.164) – ©

*

ame122521256328gros.gif

*

0 commentaires à “SAUVAGE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Il était une fois…

Puisse cette histoire intimiste
vous apporter un peu d'évasion
vous rappeler des souvenirs
ou vous amener à méditer sur la société de consommation...

Auteur:

lunebleue

Catégories

L’absence

L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent ;
Il éteint le petit, il allume le grand.

Bussy-Rabutin

L’amitié

Un des plus grands bonheurs de cette vie,
c'est l'amitié ;
et l'un des bonheurs de l'amitié,
c'est d'avoir à qui confier un secret.
A. Manzoni

Le devoir

Je ne connais que deux belles choses dans l'univers :
le ciel étoilé sur nos têtes
et le sentiment du devoir dans nos coeurs.

. E. Kant

DIEU

Un homme avec Dieu
et toujours dans la majorité.
John Knox

Doute

Dans le doute
abstiens-toi.

Zoroastre

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Epitaphe

Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie.

Scarron