MORILLES !…

giflfotat.gifMarchant lourdement, aidé de sa canne, le grand-père revenait de sa recherche pour des champignons.

- La villa de la voisine a été vendue.
- Tu as trouvé des morilles ?
- Té, regarde dans mes poches.
- Quelles sont belles ! Quel parfum !
- Té. Regarde dans l’autre.
- Tu as trouvé des truffes ?!
- Trois. Elles sont un peu petites mais parfumeront bien une omelette.
- Où les as-t-u trouvés ?
- Ça c’est un secret !

Le grand père tapota les morilles, pour détacher la terre qui aurait s’y trouver, les déposa délicatement dans l’assiette que lui tendait sa petite-fille. Racla les truffes. Les déposa à côté.

- Je m’invite à midi. Tu prépareras l’omelette. Demain j’irai chercher le chevreau. Gaston m’emmènera.

- Qui a acheté ? Demanda la mère.
- Un navigateur. Je l’ai vu. Je lui ai parlé.
- Toi tu parlerais à un…
- Maman !
- Ton grand-père ferait parler une statue.
- C’est un capitaine au long cours. A la retraite. Ils s’installent à l’année. Mais, il n’a pas bonne mine…Paraît qu’il a un cancer…
- Il te l’a dit ?
- Non. On le dit en ville.

Nan retrouvait des gens qui parlent !

(A suivre – p 170) ©

*

ame122521256328gros.gif

*

0 commentaires à “MORILLES !…”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Il était une fois…

Puisse cette histoire intimiste
vous apporter un peu d'évasion
vous rappeler des souvenirs
ou vous amener à méditer sur la société de consommation...

Auteur:

lunebleue

Catégories

L’absence

L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent ;
Il éteint le petit, il allume le grand.

Bussy-Rabutin

L’amitié

Un des plus grands bonheurs de cette vie,
c'est l'amitié ;
et l'un des bonheurs de l'amitié,
c'est d'avoir à qui confier un secret.
A. Manzoni

Le devoir

Je ne connais que deux belles choses dans l'univers :
le ciel étoilé sur nos têtes
et le sentiment du devoir dans nos coeurs.

. E. Kant

DIEU

Un homme avec Dieu
et toujours dans la majorité.
John Knox

Doute

Dans le doute
abstiens-toi.

Zoroastre

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Epitaphe

Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie.

Scarron