CHAUFFARD !?

giflfotat.gifLe temps était doux. Elle avança à grands pas.
Ouvrit le portail deux kilomètres plus loin. Ramassa trois romaines. Regarda dans les nids. Testa quelques radis ; trop tôt.
Redescendant le chemin elle vit la porte du garage du voisin s’ouvrir ; un jeune homme crocheter les deux battants puis démarrer en trombe.

- Alors Nanette, on revient du jardin.  Tu as vu ce cinglé ! Il a failli me renverser.
- Bonjour Mr Jean ! Vous reveniez de la fontaine ?
- Eh oui ma jolie. J’ai besoin de beaucoup d’eau pour mes semis. Ça me fait une balade de santé. Une fois le matin. Une fois le tantôt. Bien le bonjour chez toi !
- Embrassez bien Mme Jean pour moi. J’irai la voir avant de partir.
- Tu sais qu’elle aime bien tes visites. A plus tard.

Brève amicale accolade. Le vieux pensionné de guerre et Nan se séparèrent contents de s’être croisés.
Les Jean l’aimaient bien. Ils la connaissaient depuis toute petiote. Quand Emma dépassait « Les Arquets » pour atteindre leur petite maisonnette.
Elle appréciait la bonne humeur de ce couple que les malheurs et les ans n’empêchaient pas de se chahuter comme des tourtereaux…

Broum ! Vroum ! Broum ! Vroum !
- Mais il est fou ! s’exclama-t-elle comme elle arrivait au « Bien-être ». Il a failli m’accrocher.

Elle monta les quelques marches du pérron. Ouvrit la porte.

- Pas d’oeuf sup. Radis trop jeunes. voilà trois salades. J’ai aperçu le fils du navigateur. Il a failli renverser Mr Jean. M’accrocher juste à l’arrivée. C’est un danger ce gars !
- Tous les gens trouvent qu’il conduit trop vite. Surtout dans cette rue si étroite. Il aura des problèmes un jour.
- Lave les salades et essore-les. Je prépare la vinaigrette.
- Mets de l’ail.
- A toi l’honneur de battre l’omelette,
dit le grand-père.
- Si le fils mettait le couvert, il se rendrait utile renchérit Nan.
- Pas un travail d’homme !

Repas simple. Succulent.
Puis la mère proposa une partie de belote…le temps du repos digestif. Table débarrassée. Essuyée. Mains lavées. Ainsi fut fait.
Les hommes contre les femmes.

(A suivre – p 172) ©

*

ame122521256328gros.gif

*

1 commentaire à “CHAUFFARD !?”


  1. 0 chasseurdimagesspirituelles 20 nov 2011 à 12:41

    Précieux temps avec ses grands-parents,retrouver l’essentiel,la garantie de l’expérience,chance que seul l’adulte prend conscience quand le temps a fait son oeuvre,aimer,vivre,aimer vivre simplement,
    très bon dimanche Lune Bleue.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Par le passé de nos aînés

Laisser un commentaire


Il était une fois…

Puisse cette histoire intimiste
vous apporter un peu d'évasion
vous rappeler des souvenirs
ou vous amener à méditer sur la société de consommation...

Auteur:

lunebleue

Catégories

L’absence

L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent ;
Il éteint le petit, il allume le grand.

Bussy-Rabutin

L’amitié

Un des plus grands bonheurs de cette vie,
c'est l'amitié ;
et l'un des bonheurs de l'amitié,
c'est d'avoir à qui confier un secret.
A. Manzoni

Le devoir

Je ne connais que deux belles choses dans l'univers :
le ciel étoilé sur nos têtes
et le sentiment du devoir dans nos coeurs.

. E. Kant

DIEU

Un homme avec Dieu
et toujours dans la majorité.
John Knox

Doute

Dans le doute
abstiens-toi.

Zoroastre

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Epitaphe

Celui qui cy maintenant dort
Fit plus de pitié que d'envie
Et souffrit mille fois la mort
Avant que de perdre la vie.

Scarron